Destination nature

Les Grands Lacs de Champagne, constitués de 4 lacs-réservoirs, sont aujourd’hui bien plus que de simples outils techniques pour la régulation du débit de la Seine, ils sont devenus une vraie destination touristique riche d’une biodiversité remarquable et protégée.

Les Lacs

Ces lacs-réservoirs sont artificiels, ils ont été créés dans le but de minimiser les inondations dans Paris durant le XXe siècle, notamment suite aux crues importantes de la Seine en 1910. Le premier lac créé est le Lac d’Orient, mis en service en 1966. Aujourd’hui, il est entièrement consacré à la baignade et à la voile. Les activités à moteur se pratiquent sur le Lac Amance, qui est l’un des deux plans d’eau formant les lacs-réservoir Aube avec le Lac du Temple. Un canal de jonction existe entre ces deux lacs, mais pour autant le Lac du Temple est dédié à la découverte de la nature. Le lac le plus important des Grands Lacs de Champagne en termes de superficie est le Lac du Der, inauguré en 1974 et qui est alimenté par la Marne. Avec ses 4 800 hectares, il est le plus grand lac artificiel d’Europe.

Faune et Flore

Au sein des Grands Lacs de Champagne, la faune et la flore y sont remarquables. On peut y observer plus de 250 espèces d’oiseaux déjà recensées dont 130 espèces se reproduisant au sein du territoire. Ce patrimoine naturel est reconnu au niveau national avec la Réserve Naturelle Nationale de la Forêt d’Orient (créée en 2002), à l’échelle européenne grâce au réseau Natura 2000, mais également à l’international grâce notamment à la convention Ramsar.